Opéra Photos Personnalités
(en roumain)
Forum
(en roumain)
Contact
Nouvelles Opéra National
Les articles OperaNationala.ro Les articles OperaNationala.ro
Nouvelles Nouvelles
Autres articles Autres articles
Teatrul Toma Caragiu din Ploiesti Teatrul Toma Caragiu din Ploiesti

Nouvelles d'autres catégories
Articole OperaNationala.ro Articole OperaNationala.ro
OperaRail 2020
OperaRail 2019
OperaRail 2018
OperaRail 2017
OperaRail 2014
OperaRail 2016
RomaniaRail 2015
ChinaRail 2015
OperaRail 2015
OperaRail 2013
OperaRail 2012
Artisti români Artisti români
Teodor Ilincai
Ludovic Spiess
Felicia Filip
Elena Mosuc
Angela Gheorghiu
Leontina Văduva
Articole opere din străinătate Articole opere din străinătate
Viena VolksOper
Viena StaatsOper
Teatro Alla Scala Milano
London Royal Opera House
Budapesta Opera
Munchen Bayerische StaatsOper
Arena din Verona
Stockholm Opera Regala
Festivalul Puccini
Ruse Opera
Oslo Operaen
Stiri opere din strainatate Stiri opere din strainatate
Sofia Opera House

Aida 1913 à l’Arène de Vérone 2014

[ Auteur Adrian Trasca ]

[ Dans la catégorie Stiri opere din strainatate ]
[ Sous-catégorie OperaRail 2014 ]
[ Sous-catégorie II Arena din Verona ]
[ Traducteur Dana Pavel ]
[ Date de l'article: 2014-08-16 ]
[ Dans de la ville Verona ]
[ Pays Italia ]

[ Lien images: http://www.operanationala.ro/poze/poze.php?id_categ=8&nume_categ=verona---aida-1913 ]

Româna English

Aida 1913 à l’Arène de Vérone 2014

 1459 On m`a parfois demandé pourqoui je vais revoir un spectacle d`opéra, alors que je l`ai déjà vu. Ma réponse a été simple: parce que je l`aime! Cette réponse est valide dans la plupart des situations, mais parfois, elle n`est qu`en partie vraie. Le montage en version originale (1913) d`«Aida» à l`Arène de Vérone est un de ces cas. Ici, la réponse correcte serait…parce que c`est magique!

« Aida » en version 1913 est le premier spectacle d`opéra que j`ai vu en Italie, le dernier jour d`août, 2011. Un an plus tard, en 2012, le spectacle m`a manqué tellement et - bien qu`à ce moment là j`avais revu une série de spectacles de manière successive et que j`aurais dû en avoir assez - j`ai revu cette version d`«Aida» trois fois en quelques jours.

Cette année, 2014, « Aida » va rester mémorable pour une raison personnelle aussi: pour la première fois j`y ai emmené le fils d`un couple d`amis et bien qu`il n`ait pas compris grande chose du spectacle, il a reconnu la « principessa » et il a même aimé le spectacle. Il l`a applaudi, parfois même pendant qu`on chantait, en gênant un peu les spectateurs aux alentours. Certains le regardaient amusés, d`autres étaient un peu énervés comme… j`ai presque écrit «…les roumains». (Depuis que je gérais le site officiel de l`Opéra Nationale de Bucharest, je me suis habitué à inviter des amis ou des connaissances à l`opéra. Aujourd`hui je compte 63 personnes invitées à travers le temps, dont 27 voyaient un spectacle d`opéra pour la première fois. Le garçon dont je vous ai parlé a été mon invité le plus jeune.)

Heureusement, on n`a rien changé par rapport aux années précédentes: deux obélisques égyptiens à droite et à gauche de la scène ; deux groupes égaux de quatre piliers aux motifs égyptiens soutiennent une sorte de poutre qui, le spectateur peut le deviner, représente le temple. Je remarque un ensemble de rayures horizontales dans les couleurs du drapeau roumain. Cela me fait sourir en imaginant que les adeptes du dieu Ra convoitaient notre symbole nationale, il y a 4000 ans.

Les costumes ont été… parfaits, mais difficiles à décrire parcequ`il y en avait beaucoup. Comme d`habitude, surtout dans «Aida», beaucoup de gens se trouvaient sur la scène: des chanteurs (des membres du chœur, ou plutôt des membres des chœurs), des danseurs et des danseuses, des chevaux qui avaient aussi des costumes simples. Les chevaux ont été des plus polis, comme ils le sont chaque année: après leur scène, ils ont fait la courbette traditionelle devant les spectateurs.

Au troisième acte, les obelisques sont à leur places, mais deux des quatre piliers sont placés obliquement à droite de la scène. À gauche de la scène - quelques grands palmiers parmis lesquels se trouvent des buissons représentent une fôret. Amneris arrive au temple derrière ceux-ci dans un petit bateau en bois qui reste entre le fôret et le temple pendant toute la durée du tableau.

Le temple où Radames est jugé est un peu petit en comparaison aux autres décors. Il est représenté par trois rangées de quatres larges piliers carrés aux motifs égyptiens en relief, sur lesquels est posée une plateforme. Celle-ci n`était pas uniquement pour le décor. Amneris et des danseuses vont monter sur ce plancher plus tard. Pour le moment, Amneris et Radames discutent devant leurs piliers, alors que les prêtres arrivent et entrent dans le temple parmi les piliers du milieu mais en inclinant leur bâtons - qui n`étaient pas beaucoup plus grands qu`eux - pour pouvoir passer.

Dans la dernière partie du spectacle le temple sert aussi comme tombeau de Radames, ce qui est décevant et inapproprié tenant compte des possibilités de l`Arène. « La fatal pietra » n`existe pas et les bras forts de l`ancien général égyptien n`ont aucune pierre à bouger, malgré ce que disent les paroles. Je pense que c`était une négligence que les organisateurs n`ont pas corrigée, peut-être parce qu`ils ont voulu garder les points forts et les erreurs de la version originale du 1913.

Radames sort de son « tombeau » devant la scène et chante, suivi par Aida. Sur le temple-tombeau dansent des ballerines habillées de vêtements longs et blancs. Derrière la scène, sur les escaliers, encadrés par un grand V de torches, les soldats égyptiens chantent des hymnes à leur prêtres.

Par un concours de circonstances, ou plusieurs, cette fois-ci j`ai eu une place différente pour chaque acte, ce qui m`a permis de voir le spectacle de quatre angles différents. Le spectacle est beau sous tous les angles. Bien que mes amis aient déménagé de Vérone et l`année prochaine je ne vais pas bénéficier de leur gentillesse, j`irai voir « Aida » même si après le spectacle je dois prendre ma valise et partir directement à la gare. L`art exige des sacrifices.


Distribution
Aida: Monica Zanettin - début dans « Aida » à l`Arène de Vérone
Radames: Marco Berti
Amneris: Anita Rachvelishvili
Amonsaro: Marco Vratogna
Chef d`orchestre: Daniele Rustioni
Metteur en scène: Gianfranco de Bosio
Chorégraphie: Susanna Egri

Grade actuel: 9 (de 1 grades attribués) - Pour évaluer!



Autres titres dans la même catégorie

04-06: Opera Regalã din Londra îşi reia activitatea
London Royal Opera House - Covent Garden (Opera Regalã din Londra) organizeazã primul spectacol dupã perioada închiderii forțate din cauza virusului Corona. Pe 13 iunie, ROH organizeazã un concert denumit chiar "Live from Covent Garden" ("În d ... [ plus ]
Dans la catégorie Stiri opere din strainatate

25-11-2019: Opera din Ruse împlinește 70 de ani de la prima premieră
Miercuri plecăm în expediție la Ruse! Să mă contacteze cine dorește să vină cu noi!
Opera din Ruse împlinește 70 de ani de la prima premieră, "Traviata", 27 noiembrie 1949
Miercuri, 27 noiembrie 2019, ora 19, organizează o ... [ plus ]
Dans la catégorie Stiri opere din strainatate

27-08-2015: Program SEPTEMBRIE, Arena di Verona - Spectacolele incep la ora 20:45
Marti, 1 Septembrie la ora 20:45, Nabucco (Giuseppe Verdi)
Miercuri, 2 Septembrie la ora 20:45, Aida (Giuseppe Verdi)
Joi, 3 Septembrie la ora 20:45, Romeo si Julieta (Charles Gounod)
Vineri, 4 Septembrie la ora 20:45, Barbierul ... [ plus ]
Dans la catégorie Stiri opere din strainatate

25-07-2015: Program AUGUST, Arena di Verona - Spectacolele incep la ora 20:45
Sambata, 1 August la ora 20:45, Barbierul din Sevilla (Gioachino Rossini)
Joi, 6 August la ora 20:45, Tosca (Gioacomo Puccini)
Vineri, 7 August la ora 20:45, Barbierul din Sevilla (Gioachino Rossini)
Sambata, 8 August la ora 20:4 ... [ plus ]
Dans la catégorie Stiri opere din strainatate

15-06-2015: Program IULIE, Arena di Verona - Spectacolele incep la ora 21:00
Vineri, 3 Iulie la ora 21:00, Nabucco (Giuseppe Verdi)
Sambata, 4 Iulie la ora 21:00, Don Giovanni (Wolfgang Amadeus Mozart)
Duminica, 5 Iulie la ora 21:00, Aida (Giuseppe Verdi)
Marti, 7 Iulie la ora 21:00, Aida (Giuseppe Verdi) ... [ plus ]
Dans la catégorie Stiri opere din strainatate

En cours de construction
Româna English Italiana Deutsch Français Español
Options
Articles recommandés
Groupe nouvelles opéra
Auteurs articles
Traducteurs
Liens opéra
Liens utiles
Programme mensuel
Carte théâtres d'opéra en Roumanie
Ville nouvelles opéra
Cartes de site web
Le site web en Europe
Le site web en Asie
Le site web en Afrique
Le site web en Roumanie
Le site web et Angela Gheorghiu
Le site web et Elena Mosuc
Le site web et Teodor Ilincai
Images théâtres d'opéra
Fonds d'écran théâtres d'opéra
Théâtres d'opéra dans le monde
Théâtres d'opéra dans l'Europe d'Est
Théâtres d'opéra dans l'Europe d'Ouest
Théâtres d'opéra dans Europa du Nord
Théâtres d'opéra dans Afrique
Théâtres d'opéra dans Asie
Théâtres d'opéra dans Australie
Théâtres d'opéra dans Amérique du Nord
Théâtres d'opéra dans Amérique du Sud
Atentie!
Meditatii
Meditatii Cazare Sondaje Meditatii Craiova Dictionar Creare site

Site Web sur Opera Maisons de la Roumanie et de l'Europe

© Opéra National 2010 - Présent

Dictionar   Meditatii   Creare site